mercredi 30 avril 2014

L'infidèle

Ivre de peine
L’infidèle danse devant sa glace
Et le corps imbibé de haine
Pour celle qui lui fait face
Elle chante les malheurs d’une sirène
Au corps pris dans la nasse
D’un marin de Molène
Mais dont la tête ressasse
La loyauté d’un capitaine
Au cœur captif des glaces
Des voies maritales quotidiennes
Écueil où se fracassent
Couples aux carènes
Les plus coriaces
Dont les serments de porcelaine
Boivent invariablement la tasse
Sous un vent qui déchaîne
Des flots d’envies fugaces
Et de maux érogènes
Desquels on ne se débarrasse
Qu’à coups d’aventures souterraines
Qui elle le sait un jour refont surface.

lundi 28 avril 2014

Géométrie du renoncement

Elle a tiré un trait
Sur les séances d’épilation
De son triangle parfait
Un delta à ras de toison
Autrefois fin duvet
Aujourd’hui moins mont
Que forêt
Laissé à l’abandon
Par l’homme qui avant l’esquissait
À l’infini sur feuilles Canson
Et le soir venu l’arpentait
De large en long
Désormais
À force de démonstrations
D’implacable désintérêt
C’est gommée de toute illusion
Qu’elle a fait
Une croix sur son inclination
Et qu’au tableau noir des regrets
Elle efface d’un coup de tampon
Un désir à figure de craie.