vendredi 25 novembre 2011

Visite

Dans le parc des résidents
A la terre truffée de crachats
D’un spleen chevrotant
Et les yeux rivés sur ses pas
Elle me fait l’éloge de l’avant
Comme si c’était la première fois
Avachi sur un banc
Un zombi dans son pyjama
Nous sourit d’un regard absent
Et d’un filet de voix
S’adresse à nous encore longtemps
Après qu’on soit passé par là
Retour en zone d’appartements
Où dans son ruineux trou à rat
D’anecdotes radotées en blancs
Elle s’endort bientôt sur son bras
Calée dans son fauteuil roulant
Perdue dans des rêves d’au-delà
Sa joue creuse baisée prudemment
Je quitte la pièce sous les hourras
D’un public de petit écran
Laissant ma gâteuse non grata
Ailleurs que chez les morts-vivants
Seule devant son plateau-repas
Dans l’attente du dernier battement.