samedi 18 novembre 2017

La créatrice

Habile à
Parer les cous
Orner les corps
Laure habillait les peaux
De pierres
De métaux
La sienne avant tout
Comme pour couvrir les traces
Laissées sur elle
Plus tôt
Par plus grand
Plus fort
Et toujours plus rougeaud
Douée
De ses mains
Elle l’était moins
Pour s’aimer sans ce strass
Serti de ses dix doigts
Ces sublimes cuirasses
De pyrite
De quartz
De pierre de lune
Dernières défenses
Avant
Son mal dans tout son dénuement
Derniers remparts
Avant
Sa chair d’enfant.

jeudi 16 novembre 2017

Une affaire en or

Trouvé
Dans une brocante de banlieue
Une édition originale
De L’Amant de Duras
Pour une somme dérisoire
Le soir
Sur une des premières pages
Blanches
Je lis une dédicace poignante
À Paul
L’homme de ma vie
Qui toute la sienne
M’aura aimée sans bruit
- Eva
Réveillé
Dans la nuit
Je repense au bouquin
Aux mots de Marguerite
Moins qu'à ceux d'Eva
Et songe
Qu’à ce prix-là
Vraiment
J’ai fait une affaire.

mardi 14 novembre 2017

Voix de détresse

Un dimanche aux aurores
Elle m’appelle
Coincée dans sa voiture
Du côté
Du péage du Pont de Normandie
Problème d’alternateur
J’attends le dépanneur
D’ici là
Réchauffe-moi
Ma bouche pâteuse
Crache des mots machinaux
Elle me stoppe aussitôt
Laisse-moi plutôt te raconter
Ma nuit
Pas d'orgasme
Mais super rencard
Mec au visage d'ange
Soirée sushis-film
Blottie tout contre lui
Ensuite au lit
L’éclate
Un corps de nageur
Un membre à tomber amoureuse
On l'a fait encore 
Et encore
Quelques phrases 
Et détails plus loin
Elle explose sur le siège
De sa 207 noire
Réveillé pour de bon
Par ses râles bavards
J’empoigne ma queue
À présent raide comme la justice
Ah tiens 
La cavalerie arrive
Belle journée beau brun
On se rappelle vite
Resté seul avec mon gourdin
À mon tour
Je pars en quête d’un numéro
Dans mon répertoire de contacts.




dimanche 12 novembre 2017

Lien contemporain

Elle me rappelait toujours
Quand son mec en cours
S’était fait la malle
Alors on papotait un peu
Au bout du fil
Puis elle passait me voir
On papotait encore un peu
Au bord du lit
Puis on baisait tout feu tout flamme
Comme un jeune couple
Séparé par une guerre
Ensemble
Le temps d’une permission
À l’instant de lever le camp
Elle me hurlait sa haine
De notre routine
Pareille à des ronces
Recouvrant des ruines
M’accusant de veiller sur elle
Tel un vautour
Sur une gamine
Jouant à la marelle
Dans un champ de mines.

samedi 11 novembre 2017

La chatte d'intérieur

Lorsqu'elle a déboulé
Chez moi
J’ai fait en sorte
D’ouvrir un maximum de portes
Enfin
Quand j’en avais la clé
Celle de mon affect
Est restée close
Sourde à ses miaulements
Ses bonds
Ses feulements
Ses yeux doux
Et ce foutu verrou
Au sésame
Perdu Dieu sait où
Sans doute enfoui
Au fin fond d’une poche
De blouson taille enfant
Frustrée
La féline a fini par se tirer
Toutes griffes dehors
M’affirmant sèchement
Qu’un chat n’aime pas les portes fermées.

vendredi 10 novembre 2017

Au mauvais endroit, au mauvais moment

J’ai revu cette femme
Petite rousse
À la voix frêle
Qui dort avec
Une photo de sa fille
Postérisée
Encadrée
Au-dessus de son lit
Elle l’a perdue
Y’a de ça 3 ans
La première nuit
Elle a juste eu ces mots
Au mauvais endroit
Au mauvais moment
J’ai pas insisté
Mais depuis
Chaque fois qu’au pieu
Je l’embrasse
La caresse
La prends
Lui dis combien j’aime
Son visage
Son corps
Ses gestes
Je ne peux m’empêcher de penser
Que j’agis
Parle
Et suis
Au mauvais endroit
Au mauvais moment.

jeudi 9 novembre 2017

Midi à sa porte

Partie bosser
Au chant du coq
Je suis resté
Sommeiller dans son lit king size
Jusqu’aux deux aiguilles
Sur le douze
Et me voilà
À boire mon café
Face à ses étagères de livres
Aux titres
D’un sentimentalisme obscène
Les âmes se retrouvent toujours quelque part
D’une sensiblerie hard discount
Jours de mûres et de papillons
D’un érotisme de bac à sable
Chevauchée exquise
Ou encore
Du genre SM pour les nuls
Offerte les yeux bandés
Comme je peste à voix haute
Bon Dieu
Mais retour aux autodafés 
Plutôt me fader Mein Kampf 
Que d'lire ça
En parcourant d’un œil mauvais
Les tranches aux tons pastel
Ça sonne dans l’entrée
Un colis à réceptionner
Siglé Agent Provocateur
Bon
Après tout
Ces bouquins
C’est peut-être un mal
Pour beaucoup de bien.